Lauris - Puget - Puyvert

La communauté protestante de

Lauris

Puget et Puyvert

sous l’Ancien Régime

 

 

 

Les registres du notaire Jean Dunès (1678-1684)

Françoise APPY

3 E 21/352 :
1685-1687 : Révocation de l'Édit de Nantes (1685) : les abjurations collectives à Puyvert (45 individus) et à Cadenet (156 individus).

PDF

Télécharger le document (15 pages)


 

Dénombrement des protestants de Provence (1682)

Bernard APPY

Selon ce document, il y avait en 1682 à Lauris 120 protestants en 25 familles (pour 400 catholiques).

PDF

Télécharger le document (9 pages)

 

 

Les registres du notaire Pierre Roland (1684-1685)

Françoise APPY

3 E 21/363 :
16684-1685 : Révocation de l'Édit de Nantes (1685) : les abjurations collectives des habitants de Puyvert et de Cadenet.

PDF

Télécharger le document (5 pages)

 

 

Les registres du notaire Jacques Bosse (1685-1686)

Françoise APPY

3 E 41/117 :
1685-1686 : Prix-fait pour la démolition du temple de Mérindol. Révocation de l'Édit de Nantes (1685) : narration de l’arrivée des Dragons jaunes du régiment Mestre de Camp Général, les abjurations collectives des habitants de Lauris, Puget et Mérindol.

PDF

Télécharger le document (15 pages)

 

 

Abjuration collective des habitants de Lauris et Puget

(22 octobre 1685)

Bernard APPY

Révocation de l'Édit de Nantes (1685) : les abjurations de 54 personnes.

PDF

Télécharger le tableau (2 pages)

 

 

Abjuration collective des habitants de Puyvert

(21 octobre 1685 et jours suivants)

Bernard APPY

Révocation de l'Édit de Nantes (1685) : les abjurations de 43 personnes.

PDF

Télécharger le tableau (2 pages)

 

 

Mise à jourRegistres paroissiaux de Lauris (1685-1792)

Bernard APPY

Pendant toute la période du Désert, j’ai relevé les actes de baptêmes, mariages et sépultures concernant les descendants de familles protestantes. Les protestants de Lauris se trouvaient essentiellement à Puget et à Puyvert, des écarts qui étaient sous l’Ancien Régime des annexes de la paroisse. Les abjurations d’octobre 1685 concernaient un total de 97 personnes. Les déclarations consécutives à l’édit de Tolérance de 1787 concernent quant à elles 150 personnes. Donc nous pouvons en déduire que la communauté protestante présente sur la paroisse de Lauris a bien résisté pendant la période du Désert. Était-ce dû au fait qu’ils vivaient dans des écarts ? J’ai relevé relativement peu de refus de sépulture ou de mentions concernant les “nouveaux convertis”. L’hostilité manifestée à leur égard étant assez peu marquée. À noter toutefois que certaines familles d’origine protestante, comme les Chauvin ou les Cuissot, se sont véritablement converties au catholicisme. Ce qui est confirmé par les conjoints qu’ils épousent et qui sont tous catholiques. Un Chauvin est même devenu père dominicain au couvent de Die.

PDF

Télécharger le document (124 pages)

 

 

Déclarations consécutives à l'édit de Tolérance (1788-1789)

Bernard APPY

Tableau : 150 personnes sont concernées dans 30 déclarations faites du 22 juin 1788 au 4 février 1789.

PDF

Télécharger le tableau (8 pages)

 

 

 

Courrier

Merci de nous signaler les sources qui n'apparaissent pas dans la liste ci-dessus.

Haut de page